la marée des mots

Au Café maritime, des hippocampes dans le Bessin

Le Café maritime du Caen Yacht Club reprend ses activités. Il accueille à nouveau Christine et Jérôme Détienne, éleveurs d’hippocampes. Leur expérience passionne tellement qu’une nouvelle rencontre était nécessaire.

Des élevages de chevaux en Normandie, rien de plus normal. Plus surprenant et un élevage d’hippocampes dans le Bessin, près de Creully. De leur passion d’aquariophiles, en particulier pour ces petits poissons à la tête chevaline et qui nagent à la verticale, Christine et Jérôme Détienne en ont fait leur métier. Le couple participe à la préservation de cette espèce protégée, car menacée de disparition. Leur élevage fournit les aquariums publics et est connu à travers l’Europe des grands collectionneurs.

« Notre passion remonte à 1992. Mais c’est en 2008 qu’on a franchi le pas, explique Christine Détienne l’invitée du prochain Café maritime du Caen Yacht Club, et il nous a fallu deux ans pour créer notre chaîne alimentaire. » Les bassins d’Ecurie Marine comptent plus de 500 individus, essentiellement trois types de variétés tropicales, dont les tailles adulte vont de 4,5 à 20 centimètres.

Christine Détienne souligne la fascination que suscitent la nuit des temps ces poissons bien pacifiques, impuissants devant toutes sortes de prédateurs y compris l’homme. Outre leur silhouette en « S », les hippocampes se distinguent des autres espèces animales. Ce sont les mâles qui portent les petits. Cette particularité suscite légendes et fantasmes, au même titre que la corne de rhinocéros. Ce qui en fait une proie très prisée en Chine, notamment, où sévissent surpêche et braconnage.

Jeudi 19 octobre 2017, 18 h 30, au Caen Yacht Club, 2, quai de la Londe.  Participation : 2 €. Réservation  recommandée : 02 31 28 58 46 ;  cyc.animation@gmail.com.
Voir aussi le site : www.ecuriemarine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *