la marée des mots

Albert Algoud a de l’affection pour Haddock

Humoriste, journaliste et écrivain, Albert Algoud est aussi un « tintinologue » averti. On lui doit un Dictionnaire amoureux du personnage d’Hergé. Il en connaît aussi un rayon sur le capitaine Haddock.

Albert Algoud régale actuellement les auditeurs de France Inter avec ses chroniques dans l’émission de Nagui (11 h-12 h 30), « La bande originale ». « Albert Algoud a tout compris » se dénomment ses interventions, où il endosse tour à tour la soutane du Père Albert, l’uniforme du général Ganache ou le costume de scène de François François…

On le voit, Albert Algoud, qui a démarré comme prof de français avec des élèves rétifs au système scolaire, a plus d’une corde à son arc. Nourri aux aventures de  Tintin, il fait partie des spécialistes reconnus de l’œuvre d’Hergé.  Aussi loin qu’il se souvient, le premier album qu’il a lu c’est « Tintin en Amérique ».

Albert Algoud à la gare de Moulinsart. (DR).

 

Mais il y a deux titres qui l’ont d’abord marqué, ce sont « Le Trésor de Rackham le Rouge » et, chronologiquement antérieur, « Le Spectre d’Ottokar ». Dans cette intrigue qui se déroule dans un pays imaginaire des Balkans, la Syldavie, apparaît un sosie du capitaine Haddock.

« Un conspirateur qui répond au nom de Sirov.»  Phonétiquement, on n’est pas loin du mot « cirrhose ». Le penchant immodéré du marin pour le whisky caractérise la première apparition du personnage barbu. C’est dans « Le Crabe aux pinces d’or », un album alcoolisé comme jamais !

Albert Algoud s’étonne encore que les censeurs de l’époque _ on est dans deuxième partie des années 1930 _ sourcilleux  de moralité pour la jeunesse, aient laissé passer une telle consommation. La question se poserait sans doute autrement aujourd’hui, mais elle se poserait.

Evidemment le capitaine Haddock ne serait plus le capitaine Haddock si d’emblée il était au régime sec. Sur la création du personnage, Albert Algoud a son idée qu’il développe dans son fouillé, personnel et savoureux Dictionnaire. Le vrai capitaine Haddock a existé. Il a été le contemporain impuissant, parce trop éloigné, du naufrage du « Titanic ». Il ne s’est pas remis de ce drame et s’est mis à boire.

Le Dictionnaire amoureux de Tintin. Plon. 785 p. 45 €.

 

 

Le Haddock de Tintin est également dépressif. Au départ, ses colères attisées par l’abus de « tisane écossaise » lui font proférer des bordées d’injures. Bref, il a l’alcool mauvais. Mais si d’un album à l’autre, Haddock a le vocabulaire irrité aussi vaste  que fleuri_ Albert Algoud en a tiré un lexique très élaboré _, la tempérance le gagne progressivement.

Mais sans attendre, Haddock attire très vite la bienveillance du lecteur. « Il est éminemment sympathique. »  Dans « Les bijoux de la Castafiore », album-clé dans l’évolution d’Hergé, c’est lui, souligne Albert Algoud, qui le premier défend les Tziganes.

« Haddock participe à la richesse de l’œuvre d’Hergé. Il offre des niveaux de lecture supplémentaires. Il faut aussi le voir comme le plus tourmenté. Il rêve de poser son sac, de se faire châtelain, alors que c’est un loup de mer. » Il tient mieux sur l’eau que sur le plancher des vaches.

« Ce sont les Dupondt qui ont d’abord le privilège des chutes. Mais après c’est Haddock qui leur succède. Il faut voir le nombre de gadins qu’il prend à Moulinsart. C’est stupéfiant !… »

 

Samedi 8 octobre, 17 h, auditorium de la bibliothèque Alexis de Tocqueville, à Caen, « Capitaine Haddock qui êtes vous ? », rencontre avec Albert Algoud et Yves Horeau (« Tous les secrets de la Licorne », Gallimard/Editions Moulinsart).

Outre le « Dictionnaire amoureux de Tintin » (Plon, 2016), Albert Algoud est l’auteur notamment du « Haddock illustré. Intégrale des jurons du capitaine Haddock », Casterman, 1991 ; du « Tournesol illustré. Eloge d’un oublié de l’histoire des sciences ». Casterman. 1994 ; du « Petit dictionnaire énervé de Tintin. Editions de l’Opportun. 2010.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *